Lecroisic-infos.fr Marc Jolivet en spectacle au profit de « La Baule Cap cœur »

Humoriste connu et reconnu, Marc Jolivet est aussi un homme de cœur et d’engagement. Samedi 4 septembre à 21 heures, il le prouve une fois encore, en donnant gracieusement un spectacle à la salle des fêtes de Batz sur Mer. Cent pour cent des bénéfices seront reversés à l’association La Baule Cap Cœur.

Depuis 4 ans, l’association « La Baule Cap Cœur » œuvre pour venir en aide aux enfants de la fondation « Hogar San Francisco de Asis – hogar Santa Rita de Cascia ». Cette fondation vient elle-même en soutien d’un hôpital d’enfants abandonnés et handicapés à Bogota. Cet établissement accueille à l’heure actuelle 53 enfants et jeunes de 4 mois à 21 ans. A l’initiative du président Loïc Pasquet et de Jean-Jacques Brazille trésorier, « La Baule Cap Coeur » a décidé cette année d’organiser un spectacle  avec la participation de Marc Jolivet. Ce dernier dont la notoriété n’est plus à faire a accepté de participer bénévolement à cette manifestation et on ne peut que saluer ce geste généreux.
 
Avec Caroline Grimm
 
Marc Jolivet est l’un des humoristes les plus connus de sa génération. Son univers est drôle, foisonnant, caustique, tendre, musical et délirant.Pour l’année  de ses 40 ans de scène, il sera à la salle des fêtes de Batz sur Mer pour le plus grand plaisir de tous. Il sera présent avec de sa compagne Caroline Grimm, chanteuse à la voix douce et sensuelle. Réservations et billetterie à :
« Saveurs de l’aventure », 1 avenue du marché à la Baule ou au 06 73 98 19 53″

12488 couches envoyées en Colombie

Après un article de presse, une dame apporte à l’association un lot de jouets et de peluches pour enfants. Le premier réflexe de Loïc a été de veiller à ce que chacun des 53 enfants puisse avoir un jouet et une peluche. Cependant, le directeur de l’hôpital de Bogota lui fait comprendre qu’ils reçoivent déjà des jouets, mais qu’ils manquent de couches-culottes.

La première chose, quand on veut être utile aux autres, c’est évidemment essayer de répondre à leurs attentes concrètes.
Il leur faut des couches, eh bien trouvons en !
L’association prend donc la décision d’acheter des couches et prend contact avec Pampers.
Bonne nouvelle : un dirigeant de l’entreprise souligne que celle-ci fait des dons chaque année à des associations caritatives. Loïc Pasquet a su se montrer convaincant puisque, quelques mois plus tard, il reçoit un appel téléphonique lui apprenant qu’on allait lui livrer 12 488 couches ! Un sacré stock.

Mais rien n’est jamais facile, même quand on veut faire du bien à ses semblables… Alors qu’il pensait réunir des fonds pour financer l’expédition de ce stock de couches (3 palettes), il apprend que les associations n’ont plus le droit d’expédier de tels volumes sans passer par une association du type Médecins du Monde (aux) ou Médecins sans Frontières, ceci depuis l’affaire du Darfour. Loïc ne se décourage pas et il ne manque pas une occasion pour évoquer son problème à ses interlocuteurs.
Finalement, c’est un pilote d’Air France, Philippe GOUX, qui arrive à les faire partir grâce à l’association Aviation sans Frontières, qui regroupe des pilotes et des anciens pilotes associés avec AIRBUS, et dont l’objectif est le convoyage aérien à but humanitaire, du matériel (et même parfois des réfugiés.).